Le design comme support : Pierre Charpin à Sèvres

Photo © Manufacture de Sèvres/Pierre Charpin

Pierre Charpin vient de dessiner, pour la Manufacture Nationale de Sèvres, une série de formes – vases coupes assiettes et plats – qui sera destinée à entrer dans le patrimoine de la Manufacture, afin d’accueillir des décors imaginés par d’autres créateurs. Travail complexe en soi, puisqu’il revient à imaginer des formes « inachevées », pouvant être davantage considérées comme des supports que comme des objets finis.

Lancée en 2005, cette commande (la dernière datait du milieu des années cinquante), consistait donc à imaginer une série de formes «inachevées», non pas au sens de mal finies, mais plutôt de « brutes », avant la phase de finition qui les transformerait de simples support en objets. Car comme le souligne le designer, «l’objet est forme, mais aussi fonction, matière, couleur, décor…»

Intuitivement, cela l’a incité à rechercher des formes essentielles sans être banales, généreuses sans être imposantes ; une volumétrie fluide contenant peut de détails et laissant volontairement glisser la lumière, «un espace, un lieu, un territoire ouvert… susceptible de permettre l’existence d’autres expressions, d’autres horizons.»

«Produire une forme destinée à recevoir un hypothétique futur décor, de la part d’un hypothétique futur créateur, équivaut, suivant les termes de la Manufacture et de sa tradition, à produire une forme « inachevée ». C’est bien cela qui m’a enchanté» (Pierre Charpin).

© Pierre Charpin/Manufacture de Sèvres/Galerie Kréo

En prolongement de ces nouvelles formes, Pierre Charpin a également proposé à la Manufacture de créer lui aussi un premier décor. Ainsi est né le Vase Ruban, qui sera coproduit en série limitée par la Manufacture Nationale de Sèvres et la Galerie Kreo. Deux encoches rectangulaires, situées viennent ponctuer une des faces de l’objet, et à partir d’elles se déploie un jeu de lignes sinueuses et colorées, parcourant l’ensemble du vase. Se jouant de l’intérieur et de l’extérieur, les lignes glissent sur la surface du vase, pour fuir vers l’intérieur du volume.

Ces nouvelles créations seront présentées pour la première fois au Design Parade 2008 de la villa Noailles à Hyères, du 6 juillet au 21 septembre.

Un ouvrage, Pierre Charpin – Nouvelles formes pour Sèvres, est également édité aux éditions Bernard Chauveau), contenant de nombreuses illustrations et un beau texte d’Elisabeth Védrenne.

Pour en savoir plus sur ce créateur, vous pouvez visiter le site Internet de Pierre Charpin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :