Cloning : vers un nouveau design

Cloning seats. © 5,5 designers.

Le collectif français 5,5 designers (Vincent Baranger, Jean-Sébastien Blanc, Anthony Lebossé et Claire Renard), s’est fait connaître en 2003 avec leur collection Réanim, proposant de recycler des objets normalement voués à la destruction. Leur dernière série d’objets – Cloning – a été présentée à Milan lors du dernier salon du meuble. Elle s’inspire des techniques de clonage médical pour offrir un service de création d’objets uniques, à l’image du client/usager…

Pour les designers, le processus de personnalisation que permet Cloning pourrait avoir pour conséquence « d’intensifier le rapport que l’on entretient avec les produits qui constituent notre environnement proche et avec lesquels nous avons de plus en plus de mal à créer des liens sensibles et durables ».

Leurs Cloning Seats proposent par exemple, à partir d’études de postures réalisés sur un simulateur informatique, de créer des chaises tenant compte des différents points d’appuis et répartitions des charges caractéristiques à chaque usager.

Cloning seats. © 5,5 designers.

Dans le même esprit, les Cloning Vases sont élaborés à partir de vos mensurations. Peu importe si celles-ci sont plus proches du 60-90-60 que du 90-60-90 : la forme générée sera unique et vous sera propre.

Cloning vases. © 5,5 designers.

Les Cloning Mirors sont quant à eux des reflets fidèles de votre buste, dans lequel il pourra se refléter. Un avantage : même si vous grossissez légèrement, votre image restera identique.

Cloning miror. © 5,5 designers.
Autre projet assez drôle, les Cloning Pillows sont une série coussins dessinés en fonction de votre correspondance poids/taille. Ils reproduisent les courbes de votre ventre, plus ou moins rebondies, donc plus ou moins confortables.

Cloning pillow. © 5,5 designers.

À la fois légère et radicale, la démarche des 5,5 designers en appelle à une remise en cause assez profonde du design, basée non plus sur la création de modèles à fort potentiel marketing, mais sur d’autres types de dessins, replaçant l’usager au centre du discours, et délaissant les habituelles préoccupations esthétiques des designers. Il ne s’agit donc pas tant, au final, d’une « remise en question de la forme de l’objet en rapport à son usage », que d’une réflexion sur la manière dont ces formes peuvent être créées « selon d’autres critères que le simple parti pris artistique ». 

Plus d’infos sur le site des 5,5 designers.

Publicités

2 Réponses to “Cloning : vers un nouveau design”

  1. Matt Says:

    rarement vue une idée aussi con, merci le marketing et snobisme bourgeois-crétins.

  2. La revue du design Says:

    Merci Matt pour votre enthousiasme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :