Design addicts

Dans son dernier ouvrage, l’illustrateur Jean-Philippe Delhomme propose une vision ironique et décalée du design, mettant en scène un couple de design-victimes, Huliéna et Anders qui, après avoir décidé d’emménager ensemble et avoir confié la décoration de leur appartement à un jeune designer branché, sont confrontés à quelques problèmes plus pratiques, notamment comment vivre dans un lieu « total look » ?

Après être passé un temps, à partir de 1987, par l’illustration de mode pour Glamour et British Vogue, puis avoir flirté avec la publicité au début des années 1990 (campagnes pour Saab, Barneys), Jean-Philippe Delhomme se tourne peu à peu vers l’écriture et la mise en scène de ses propres histoires.

Observateur attentif des tendances, et surtout de la manière dont elles sont perçues, assimilées et revendiquées, il écrit plusieurs romans (Mémoires d’un pitbull, La Dilution de l’artiste, Comique de proximité, 2005), ainsi qu’une série d’albums de dessins : Le Drame de la Déco, Art contemporain, et La Chose Littéraire.

Le dernier opus en date, Design addicts, met en scène Huliéna et Anders, un couple « branché » (elle est stratège dans l’univers du luxe, et lui consultant en communication transversale) qui, après s’être rencontré lors de l’inauguration d’un restaurant pour happy fews, décide d’emménager ensemble. S’en suit toute une série de situations, chacune illustrée d’un dessin et d’un texte, mettant en scène ces deux caricatures de design-victimes, fermement décidées à s’essayer aux tendances les plus pointues, et à appartenir ainsi au cercle très fermé des professionnels du goût. Apparaissent ainsi, au détours de leurs pérégrinations, des références plus ou moins ouvertes aux « stars » de la discipline, d’Andrée Putman à Philippe Starck en passant par Pierre Charpin, Jean Nouvel, les frères Bouroullec, etc.

À la fois philosophie et sociologique, l’approche décalée et ironique, toujours très finement observée, de Jean-Philippe Delhomme propose aussi une certaine vision de l’histoire récente du design, jusque dans ses travers les plus flagrants. Car le design, tout autant que des objets, produit des attitudes et des comportements.

À lire de toute urgence.

Le site de Jean-Philippe Delhomme.

Design addicts, Jean-Philippe Delhomme, éditions Thames & Hudson, 25 €.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :