Plastic Nature

Plastic Nature © Alexander Pelikan

La série Plastic Nature du designer Alexander Pelikan se propose d’associer bois et résine dans des assemblages originaux : des pièces de bois, défoncées de manière irrégulière, constituent autant de points d’accroche pour de la résine. Deux films, accessibles sur le site Internet du créateur, permettent de mieux saisir leur technique de fabrication (voir ci-dessous).

Plastic Nature © Alexander Pelikan

Les premières pièces de cette série sont nées lors du diplôme qu’Alexander Pelikan a passé à la Design Academy d’Eindhoven, en juin 2006. Il a depuis développé son principe, qu’il a appliqué à une plus grande gamme de meubles : tabouret, table et chaise.

Associant deux vocabulaires esthétiques fortement liés au domaine du meuble – en plastique et en bois – il tire également partie des spécificités techniques propres à chacun de ces matériaux.

Comme évoqué plus haut, deux films présents sur le site Internet du créateur permettent de mieux comprendre ce principe.

Plastic Nature © Alexander Pelikan

Sources : pelidesign.com, notcot.org, belowtheclouds.com, mais aussi Le site de la galerie Priveekollektie, qui a présenté ces pièces plus quelques autres lors de la dernière session de Design Miami.

Publicités

3 Réponses to “Plastic Nature”

  1. Au sommaire de La Revue du Design (www.larevuedudesign.com) cette semaine | InfoDéco Says:

    […] Plastic Nature La série Plastic Nature du designer Alexander Pelikan se propose d’associer bois et résine dans des assemblages originaux : des pièces de bois, défoncées de manière irrégulière, constituent autant de points d’accroche pour de la résine. Deux films, accessibles sur le site Internet du créateur, permettent de mieux saisir leur technique de fabrication. […]

  2. Adrienne JALBERT Says:

    Definitely interesting as these furniture models appear to be solid.
    Does a touch of wood make plastic more appealing?

  3. La revue du design Says:

    Est-ce qu’un peu de bois rend le plastique plus attrayant, probablement. Ce qui nous semble par contre plus certain, c’est que les objets à venir devront intégrer une réflexion sur les matériaux naturels et artificiels, sur leurs combinaisons, substitutions et dialogues possibles…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :