Japan Car, créations pour un monde saturé

Après avoir fait un détour par Paris fin 2008, l’exposition « Japan Car, créations pour un monde saturé » est présentée au Science Museum de Londres pendant encore près de deux mois. Y sont dévoilés quatorze modèles de véhicules, manifestant tous une volonté particulières quant à la situation urbaine et matérielle qui nous guette.

Trois axes sont développés dans cette exposition :

1. Une taille réduite

Il y a longtemps que les designers japonais ont commencé à imaginer des véhicules « micro », particulièrement adaptés à la densité des villes nipponnes, mais aussi aux activités et modes d’utilisation urbains de ces véhicules. La dénomination « véhicule léger » correspond même à un standard établi : une longueur inférieure à 3,40m, une largeur à 1,48m, une hauteur à 2,00m et une cylindrée de 660cc maximum. Particulièrement ingénieux et fonctionnels, les modèles présentés témoignent du savoir-faire japonais en la matière.

Toyota iQ © Science Museum
Daihatsu Tanto © Science Museum

2. L’environnement

Très tôt également, les industries automobiles japonaises ont intégré dans leurs stratégies de développement une réflexion environnementale. La Toyota Prius fit figure de pionnière, mixant électricité et essence. Puis ce fut au tour d’autres marques, comme Honda par exemple, de s’intéresser à tous les modes de motorisation alternatifs, comme les piles à combustible par exemple.

Mitsubishi i-MiEV © Science Museum
Honda Iinsight

3. Des cellules urbaines en déplacement

Mais plus largement, la réflexion sur le futur du déplacement implique aussi une remise en cause plus large de l’objet « voiture », que l’on va à la fois inscrire dans un système plus vaste de contrôle des villes et des routes. Avec des technologies comme le GPS par exemple, la voiture est en train de devenir autre choses que la simple propriété du conducteur : un terminal d’information, et des technologies d’interactions entre l’homme et la voiture d’une part, et entre la voiture et la ville d’autre part, sont en train d’émerger.

Toyota iREAL

Ces trois axes sont les fondements de l’exposition, qui fait également la part belle aux modèles présentés, quatorze au total comme nous l’avons dit, de six marques différentes : Toyota, Nissan, Honda, Daihatsu, Suzuki, Mitsubishi et Mazda.

L’exposition est présentée au Science Museum de Londres, jusqu’au 19 avril 2009.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :