Metamerick table

Metamerick table © Giogio Biscaro

Le prototype de table intitulé Metamerick, imaginé par Giogio Biscaro, est composé de modules trapézoïdaux pouvant s’assembler de différentes manières, permettant ainsi de composer une multitude de formes de plateaux.

Metamerick table © Giogio Biscaro

Il est également possible, en utilisant davantage de pieds, d’augmenter la longueur de la table, voire de la détourner de son usage premier. De plus, plusieurs couleurs de modules sont disponibles.

Metamerick table © Giogio Biscaro

Ces caractéristiques de flexibilité et d’évolutivité sont censées, selon le designer, accroître la longévité de l’objet, une thématique à laquelle il s’intéresse étant persuadé que l’aspect « durable » d’un produit passe non seulement par l’utilisation de matériaux recyclés ou recyclables, mais aussi qui s’adapte aux besoins évolutifs de l’utilisateur (« you can use recycled or recyclable materials, but if you have a durable product, following your life and needs, and not belonging to the disposable way of thinking, I think you made it« ).

Source : yatzer.com.

22 Réponses to “Metamerick table”

  1. Prof Z Says:

    Je suis contributing editor de Yatzer … et je n’avais pas vu ce projet …. Bravo , c’est un concept dans l’air du temps

  2. Prof Z Says:

    Pour parodier mon ami doctorant en design , ne pourrait on pas comme dans revue de Dezeen faire des comments sur les brèves…

  3. yves hilgenberg Says:

    Très malin l’assemblage de pièces trapezoïdales pour obtenir de la rigidité dans la longeur. Est ce suffisant pour contenir le poids par rapport à la belle légèreté visuelle de cette table? Le plateau non lisse est un handicap à la cuisine ou en extèrieur. Un seul materiau, l’économie de moyen pour la fabrication, le coté évolutif, la facilité pour le transport, en font un futur produit très écologique.

  4. Prof Z Says:

    bon comment + arc de cercle

  5. Prof Z Says:

    En fait cette tendance est venue de la nécessité de réduire le cout des moulages plastique… Aplliqué au metal, cela permet une modularité au détriment de la planéité comme le signale Yves …mais si on analyse l’usage privé cela à mon avis n’a pas grand sens et en usage public, on a le sur mesure.Donc j’ai l’impression que c’est un « exercice d’innovation » qui pourrait déboucher sur l’édition puisque l’éditeur prendrait peu de risque mais sur un micro- marché ….de design galerie.

  6. Prof Z Says:

    A mon avis , je pense que Didier et Clémence Krzentowski de la galerie devrait s’interesser à ce jeune designer brillant qui arrive en peu de produits à se differencier….

  7. La revue du design Says:

    @Yves : Merci pour cette remarque pertinente qui ne saute pas aux yeux au premier abord, et que nous aurions effectivement pu préciser dans l’article: le fait que les pièces du plateau soient trapézoidales évite en effet que celui-ci ne se cintre, ce qui se passerait si les différents modules étaient rectangulaires.
    @ProfZ : Concernant ce concept, je ne vois pas réellement en quoi cette tendance est venue de la nécessité de réduire le cout des moulages plastique??? Parlez-vous de la « modularité »?

  8. Prof Z Says:

    Il m’arrive de faire le point sur les process et sur les coût d’edition avec des designers et des editeurs.
    La tendance à la fragmentation d’éléments élémentaires en plastique est partout… En metal cela me semble donc moins justifié…
    Je cherche des usages concrets sans les trouver

  9. Prof Z Says:

    En tout cas ce projet sort de Yatzer un blog de reference en design art ou art design et de Milan qui selon Jean louis Fréchin fait parti d’un modèle obsolète, dépassé …
    Le choix de la revue de design est pertinent après la lecture du projet du redacteur du sujet , d’Yves et la mienne…Ce projet aurait il été selectionné par le VIA?Il se rapproche dans l’esprit de certains appels permanents . innovation ? Tous les commentaires s’enrichissent , ce n’est pas une suite de monologues sur le modèle conférence d’experts.
    Je dois dire que le materiau presente un inconvenient pour être une table à usage privé , le système constructif aussi , c’est pourquoi je le positionne plus en art design mais je peux me tromper

  10. yves hilgenberg Says:

    Autre point fort, la flexibilité notamment en utilisation bureau par exemple: un panneau de séparation intercalé dans la fixation de 2 éléments – un module monté a l’envers pour créer un espace de rangement – un élément percé pour le passage des câbles (on peut réaliser le percement soi même sans ruiner la table entière). Comme le signale Prof Z le projet passera probablement par la case galerie, cela n’exclue pas une production « grand public » par la suite.

  11. Prof Z Ira Says:

    En général ce type de projet interesse les galeries parisiennes ou milanaises ( moins les londoniennes plus arty )ou certains éditeurs italiens car il n’y a pas d’outillage . Cependant le côté modulaire pose des pb en edition limitée pou une extension…

  12. Prof Z Ira Says:

    @ Yves , comme tu as une bonne analyse pourrais tu me donner ton avis sur le projet suivant « Etagère papier peint par Vincent Olm »

  13. Giorgio Biscaro Says:

    Bonjour, et merci de votre attention.
    J’accepte vos considérations sur la table, et je suis en accord avec qui dit que ce n’est pas la meilleure table pour un usage personnel. Je voulais directionner l’attention sur la modularité. En raison d’un manque de budget pour le Salon de Milan, j’ai été obligé d’éviter tous les modules que je voulais développer: un module lumineux, un « stand », un module de bibliothèque, de la papeterie et plus encore. Un peu similement le système de Vitra par les Bouroullecs: la possibilité d’acheter le tableau selon mes besoins. Le tableau n’est pas très approprié pour manger en raison de l’écart entre les modules, mais le montage a bien fonctionné durant Milano Salone. Je suis également d’accord avec vous sur le choix du matériel, mais je voulais donner une sensation de légèreté à l’ensemble du tableau. En outre j’ai considéré rotomoulé modules, mais j’ai vite abandonné l’idée parce que je ne pouvait pas me permettre la production de moules (ah, l’auto-production!)

    Je suis en attente de vos réponses, c’est vraiment un plaisir de discuter avec vous mes projets!

    Je vous remercie, bye! (et pardonnez mon Français)

    Giorgio Biscaro

    P.S. Merci Alexandre !

  14. La revue du design Says:

    Bonjour Giorgio,
    Et merci pour vos éclaircissements concernant votre projet.
    Nous sommes en effet ravi que La Revue du Design puisse accueillir les regards croisés des amateurs de design et des concepteurs.

  15. Prof Z Says:

    Axe Venise- Milan-Paris
    Merci Giorgio de nous répondre et de nous donner des informations complémentaires sur votre proto
    J’ai en effet rencontré beaucoup de designers depuis 2 ans qui m’ont indiqué la réduction des investissements liées au plastique (sauf Kartell).
    Vous auriez pu faire une presentation en console et en table basse, ce qui améliorerait l’impact visuel et la demonstration de la modularité du concept de fragmentation de couleurs
    Ce projet est à mon avis dans l’esprit de ce que le VIA finance (innovation dans le meuble). Voir en France Michel Roset, nous avons peu d’éditeurs de meubles.
    Prof Z
    PS Vous êtes un exemple de réactivité pour les jeunes designers français.
    Voir 4 VIDEOS du designer’s days à Paris ( Sempé, Azambourg , Graindorge, tous ENSCI)

    http://auditalentsawards.liberation.fr/

  16. Prof Z Says:

    Bonjour Giorgio,
    Je suis sûr aussi que Foscarini ou Vitra seront interessés par vos lampes…
    si les jeunes designers suisses n’ont pas avancés + vite…
    A+

  17. yves hilgenberg Says:

    @ Prof Z, étagère – console de Vincent Olm. Belle idée, bel effet, une console légère comme une feuille… de magazine déco.Et toujours la question, design ou art contemporain. Le dilemme, soit on garde toute la spontanéité de l’idée avec un meuble peu pratique, notamment dans une entrée, soit on le charge, petit tiroir, lampe, miroir, et on perd la magie.Cette console – étagère je la trouve minimaliste et excèssive à la foi, elle me plait dans une gallerie, mais pas chez moi.

  18. yves hilgenberg Says:

    Giorgio, merci pour ces précisions. Je me suis permis quelques suggestions concernant Metamerick table. Bien évidement je pense que tu as exploré de nombreuses autres pistes. Bonne chance et à bientôt pour d’autres projets de cette qualité.

  19. Prof Z Says:

    Pour valider mes propos, je suis hyper-designer-marketer-communicateur, vous ne connaissez pas ? vous croyez que c’est de « l’air design »(concept que j’ai inventé), du verbiage ?

    Ce matin, j’ai repensé à Manzini => design = pb + que solution
    Giorgio Biscaro ouvre vers sa solution c’est déjà un +

    PS: ds I monde d’ sms je vais twitteriser mes comments , pour voir…

  20. Giorgio Biscaro Says:

    @ Prof Z :
    Merci beaucoup ! Ehm…. je suis dèja pres de travailler avec Foscarini (je suis employee dans le secteur Research and Development, et j’ètudie la realization des nouveaux produits ! ;) ) Un jour…. :)

    @Yves:
    tes suggestions sont été un gros aide pour moi, merci !

  21. Prof Z Global ViZion Says:

    Ma viZion est la suivante:
    -quand un produit n’est pas édité il n’est pas fini donc sa diffusion dans les blogs doit permettre de faire des ajustements dans sa presentation (image et texte) dans son nom( recherche par mot clef), dans l’approche des editeurs et des marchés…et même quelquefois dans le produit lui-même. J’ai une lecture predictive et transversale qui se base sur 8″professions » : marketing, communication,management, intelligence economique, tendances, design, professeur, conseil ,
    – les blogs selectionnent en general des produit à fort impact visuel qui ne sont pas tout le design, il faut donc soutenir ceux qui sont plus discret
    – Si un blog choisit un projet ou produit lanceur de conversation, il n’est pas anormal de converser et non de juste donner un avis séparé.
    -Si un blog choisit un sujet de provocation, il n’est pas interdit de faire valoir quelques règles éthiques qui place l’humain au centre du projet.
    – j’ai toujours transformé l’hyperlien en lien, le virtuel en réel, l’impossible en possible…ce qui me vaut souvent quelques coup d’ego blessé

  22. Prof Z global ViZion Says:

    Merci de contacter Marcus Fairs de Dezeen et Costas de Yatzer de ma part

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :