ARA

Table ARA © //b29 architectes

La jeune agence suisse //b29 architectes vient de concevoir la table ARA, qui a été exposée à la Galerie Nota bene Genève durant l’été.

Table ARA © //b29 architectes

Conçue comme un ouvrage de génie civil, elle possède une structure allégée rappelant celle d’un pont des frères Eiffel. De nombreux prototypes ont été nécessaires à sa réalisation, testant l’équilibre des masses et la forme des découpes.

Réalisée en contreplaqué prédécoupé numériquement (voir images), elle est composée de 9 pièces qui s’assemblent sans clou ni vis, très rapidement.

Table ARA (fabrication) © //b29 architectes

Table ARA (fabrication) © //b29 architectes

Le site de l’agence : b29.ch/.

15 Réponses to “ARA”

  1. maurice Says:

    comme quoi, les changements d’échelle (c’est le cas de le dire) sont parfois douloureux. Les découpes numériques suppriment quelques grammes et rajoutent trois, quatre lignes, un plan une ombre, un écran, un point de vue vers le pied d’en face, une parabole de « fenêtre sur cour » peut-être?…
    Sans compter que celui qui est assis à l’angle…euh, si on peut s’assoir autour d’une table? se prend le gousset dans les jambes.
    Avec tout ça, les coins se cassent la gueule, les pattes sont maigres, c’est un nid à poussière…
    Bref, supprimer de la matière, pourquoi pas, mettre en jeu des technologies de pointe pour ne pas en utiliser (des pointes) passe encore (la belle affaire: sans clous ni vis: on dirait une pub de Mr Bricolage), mais si en plus, c’est moche et que ça ressemble à une maquette en alumettes…
    Allez, n’est pas Grcic qui veut.
    Encore un effort vers le lessismore.
    http://www.vitra.com/fr-fr/home/products/a-table/

  2. yves Says:

    Je te trouve sévère Maurice, la première image avec la chaise Eames est très séduisante. La vue vue d’ensemble est moins flatteuse, le « maitre d’oeuvre » s’est imposé le challenge d’un plateau très fin. L’hommage à Eiffel est très identifiable, d’ou cette esthétique « galerie ». A voir plutôt comme un bureau.

  3. Jeff Says:

    Quelle mouche a pique Maurice ?
    Ou araignée serait plus juste ?
    Cette ara table a l élégance des projets frais et innovants. Loin d’ un changement d échelle (sans quoi elle serait métallique et surtout ne présenterait pas cette recherche au niveau des assemblages bois), loin également du nid de poussière, a moins d’ habiter dans un vieux manoir… Je la vois beaucoup plus comme un bureau technologique, qui s’accorderait avec le minimalisme d un ordinateur super plat….
    J’aime beaucoup le fais que cette table soit faite d’ une seule matière (ni vis ni clou, ni boulon cache, j aime! )
    pour moi ce ne sont pas des allumettes, mais plutôt une sorte de vérité structurelle au service d’ un design sein et authentique en quelque sorte.
    Je reconnais toute la réflexion des architectes qui cherchent a faire tout avec un seul élément, ce n est pas la vieille doctrine épuisée « less is more » ( un beau design peu de passer de cela non ?) c est une complexité dans l énonce du projet, c est une structure qui est d’ abord insaisissable, et qui se révèle dans la grande qualité de ces détails techniques. Je pense alors a la cage a oiseaux de Herzog et De Meuron…

  4. maurice Says:

    Oui, j’avoue une certaine et probable excessive sévérité…
    N’empêche, s’il y a bien une « séduction » de la première image, de son point de vue, de son cadrage, s’il y a bien un peu de distance avec l’hommage dans l’hommage, bla bla, dès que la mise en scène s’efface et que la vue d’ensemble révèle bien ce que c’est, « moins flatteuse » c’est rien d’autre qu’un euphémisme.
    Comme aurait dit Pialat-un autre Maurice guère plus amène, « c’est du design que c’est pas la peine ».
    En fait, je crois que mon acrimonie s’adresse plus à nos regardeurs et à leur agaçante et surprenante complaisance qu’à ce qu’ils nous montrent.
    Et je n’en suis pas fier (pardon la RdD, je vous aime, je vous aime, je vous aime).
    Et les jeunes helvètes, là, le post du Marseillais chagrin, ils s’en remettront, non?
    Eh! d’habitude, c’est Prof Z qui la ramène, et il est où, là, hein, il est où pour nous envoyer quatorze réfs et dix-huit liens??

  5. Prof Z Says:

    @ Maurice , la vraie vie est + cruelle que ces « petits » commentaires: je viens de conduire ma mère aux urgences….

    Je vous donne par reaction qu’une seul ref mais cela me fait penser aussi à un projet des jap de Nodesign
    je pense aussi .. à la table carte blanche de Matt Sindal toujours libre à l’édition… on se demande pourquoi?


    Remarques:
    -des trous dans le pied comme beau et bon concept?
    -hommage à Eiffel mais en bois?

  6. Prof Z Says:

    il s’agit de nosigner et non nodesign

  7. maurice Says:

    Désolé, une bourrade maladroite.
    N’empêche, les réfs on les a eues!
    Arborism est sublime, élégante, fragile, excessive, impossible.

    Mais tout est hommage, tout est concept:
    S’il y a des trous pas faits à la main, s’il y a de la géométrie, si c’est à l’envers, si c’est sans clous ni vis, comme le buffet du papet, etc.

  8. jeff Says:

    En même temps personne n’a parlé d’hommage ( ou d’hommage dans l’hommage tant qu’on y est ) mais simplement de référence…

    Enfin perso, mon avis ne cherche pas à faire parler Pialat ou ralier à ma cause tous les verreux du design, je suis relativement choqué par ta démarche Maurice, tu piailles beaucoup trop pour quelqu’un d’objectif, y a surement une vieille rencoeur derrière tout ça…
    Allez je vais aller plus loin ( désolé la rédaction  » je vous aime, je vous aime, je vous aime » ) Je n’aime pas ton côté « agressif » qui se targue d’être marseillais de surcroit, et qui pense pouvoir se répendre comme ça allégrément ou bon lui semble, dans une « acrimonie » dégoulinante d’apprioris très surfaits.

    Ce qui pause problème dans tes propos c’est d’abord le respect du travail des designers sur un post public ! Tes bourades maladroites, tes excuses qui n’en sont pas…
    Commenter pour commenter, s’écouter parler l’infini, franchement on s’en fou, et je reste poli…
    Je trouve les liens et références de profZ constructives sur le sujet, elles ont le mérite d’enrichir le débat, et vont dans le sens d’un bon webzine.
    Peut être devrai je rajouter un petit  » Bon vent ! « 

  9. Prof Z Says:

    cela fait plaisir, merci…. juste avant de m’exiler en Suisse du Sud ou en Lombardie

  10. Prof Z Says:

    1/video et info tres interessantes sur la rapidité de montage (5mn) sur le site du cabinet d’archi genevois b29 ….
    http://www.b29.ch/b29/Table_arachnide.html
    2/ je leur conseille de developper des tréteaux d’après le même concept…

  11. maurice Says:

    Donc, un panégyrique, ou rien!
    Jeff, sur le sujet (la table), il n’y a rien dans ton commentaire. En revanche, il y a 1159 caractères (et encore, il en manque) pour dire que je ne suis pas gentil et que ça te gêne.
    Si mes commentaires sont outranciers, le modérateur saura quoi faire, j’imagine.
    Prof Z, je me suis très mal exprimé et je le regrette: je réclame bel et bien tes réfs et tes éclairages!
    Même si je ne suis pas d’accord avec toutes tes remarques. Par exemple, de savoir que la table se monte en 5 mn m’indiffère. On ne va pas la démonter le soir pour la remonter le matin, ou vice versa. C’est en camping qu’on fait ça, quel que soit l’ordre.
    (655 caractères)

  12. Prof Z Says:

    J’ai acheté hier une excellente revue suisse de design Espaces Contemporains dirigée par Maroun Zahar dans laquelle cette table est presentée . Il signale qu’elle est fabriqué en bouleau filandais multiplis à 13 couches. J’en rajoute donc une couche sur ta dernière remarque.
    Le montage et le demontage rapide sans clou ni vis est un avantage non seulement pour l’utilisateur qui n’est pas toujours un particulier mais peut être une collectivité… C’est aussi un avantage important pour le producteur et le distributeur , pour le marketing et la logistique du produit.

  13. maurice Says:

    Bon, en même temps, c’est gratuit, donc on peut développer à l’envi …
    Utile pour une collectivité?
    Prof Z, tu me cherches, je le sens.
    Parce que cet écheveau gracile pourrait être quoi, dans une collectivité? une table de cantine? un élément de composition d’une table de réunion? un bureau de maître dans une salle de classe?
    Non, un bureau d’élève, livré avec des crochets pour suspendre les cartables!
    Pas sûr que le personnel d’entretien n’entame pas une grève illimitée rien qu’à la voir, et quant à la monter, vont te faire une délégation, voire un courrier comme quoi sont pas formés pour ça…
    Avantage pour le marketing, je comprends mieux, et en même temps, sur quoi d’autre communiquer, n’est-ce pas?
    Pour la logistique, genre « tout à plat ça prend moins de place, on rationalise les coûts de production, bla, bla… »bon, tant pis, je le dis: je pouffe.
    Pardon Jeff, j’ai pas pu me retenir.
    Voilà, je m’en tape en quoi c’est fait, je m’en tape que c’est sans clou ni vis, je m’en tape que c’est facile et rapide à monter, parce que TOUT le monde s’en tape dès lors qu’on est en dehors du circuit Ikéaflybutconfocasto.
    Ce que je veux, c’est avoir les mains qui tremblent en voyant le truc et pleurer pour l’avoir chez moi, le reste, c’est du flan à bloggueur.
    Donc, ce truc, soit il va finir dans un musée, et le cartel mentionnera tous ses atours et le public médusé s’esbaudira et tout ira pour le mieux.
    Soit, ben, ça fait de la pub, ça démontre une volonté de faire, d’en découdre.
    Ah, une dernière chose, après j’arrête, j’ai du taf: le bouleau, pour ce que j’en sais de celui de chez nous,(le Finlandais, je suis pas sûr), c’est un bois très tendre, même qu’avec l’ongle tu le rayes comme rien, alors les assemblages « numériques » je te dis pas: rien que tu la regarde, la table, déjà y a tout qui joue et qui brinqueballe dans tous les sens.
    Bon, je sais ce que tu dis Prof Z: faut faire court.

  14. Prof Z Says:

    Voir la proximité avec un projet de l’atelier Oï
    http://www.roethlisberger.ch/english/produkte/allumette/index.asp

  15. maurice Says:

    Merci de nous montrer cette magnifique  » allumette », Prof Z, mais où est la proximité entre les deux projets ? ah, oui, géographique!
    Et tiens, autant aller voir « filo di ferro » le travail de Enzo Mari chez Robots http://www.robots.it./01/it/design/index.html
    la Quark de Castiglioni Chez Bonacina http://www.bbbemmebonacina.com/
    pas des jeunes, ça c’est sûr…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :