Ecco

Premier meuble éco-conçu édité par Artelano, la bibliothèque « Ecco » imaginée par Ora-Ito est réalisée à partir de matériaux recyclés provenant de forêts certifiées. Son montage se fait sans visserie, par simple encastrement des différents éléments en un seul geste.

Déclinée en finition laquée satinée noir ou blanche, Ecco est composée d’éléments en matériau alvéolaire issu de bois en provenance de forêts certifiées.

Plus d’informations sur artelano.com.

Publicités

18 Réponses to “Ecco”

  1. Prof Z Says:

    Ne critiquez pas Artelano qui serait trop cher, de mauvaise qualité ( lu dans les commentaires de deco dsign .biz). C’est un des rares éditeurs français de design et en plus il fait fabriquer en Italie chez les même sous traitants que d’autres grandes marques italiennes.Je me trompe peut être. Je ne pourrais reprocher à Samuel Coriat, que de faire appel principalement qu’à des Stars designers, tout comme Philippe Starck directeur artistique de XO d’ailleurs. Roset, Cinna, Roche et Bobois ont une politique d’ouverture vers les jeunes designers français. Sinon a quoi sert le VIA?
    Ne critiquez pas Ora Ito comme designer de meuble, ce n’est pas son métier de base.Son métier ou plutôt son core business, c’est d’être une marque mondiale et de faire parler de lui même et donc de sa marque en peopolisant le designer. Son but annoncé c’est d’être le directeur artistique des grandes marques de luxe…Qu’en est il? Artelano est elle une marque de luxe? De celui que Philippe Starck appèle avec humour “fiston” alors qu’il a voulu tuer le père ( “je suis un Starck jeune”) certains diront que c’est surtout “un designer de promotion”, un “designer virtuel”, un « designer connu en France et…. en SloVénie »…
    Pour moi Ora ito fait du Jonathan Ives en design et deco, du Philippe Starck en strategie du design, c’est un caméléon du design…La preuve posé sur une étagère, le voila maintenant éco designer…

  2. Prof Z Says:

    … et pendant ce temps, je jette un oeil sur mon tableau de bord des 2 designers marques . fr
    http://www.google.fr/trends?q=ora+ito+,starck&ctab=0&geo=all&date=all&sort=0

  3. Pixel Says:

    J’aimerais connaitre le prix de ce bel objet.

    J’ai craqué pour la chaise evolution d’Ora Ito chez Zanotta, pas donné mais je ne regrette aucunement mon achat !

  4. Prof Z Says:

    Comme Maurice P,un des meilleurs contributeurs de Muuuz, j’aime beaucoup Zanotta et pas seulement parce qu’ ils ont donné leur chance à de jeunes designers français qui ne sont jamais dans les blogs… A vous de les trouver…. si vous aimez le design. Je ne vous donne qu’un nom Dominique Mathieu . Il a failli abandonner le design comme les frères Bouroullec sauvés par un suisse exceptionnel. A cause de quoi?
    Il faut mettre le lien non vers le site de l’éditeur qui donne peu d’info mais vers l’excellent bureau de Relations Presse dirigé par un homme exceptionnel ( à plusieurs titres) pour avoir le dossier de presse et le prix très suisse: 3200 Euros.

  5. Robert U Says:

    N’importe quoi !!!
    Ora ito est un faux designer mais un vrai crétin encouragé par ces marques en perdition qui ont remis les clés de l’entreprise aux marketeurs… J’ai rencontré Martino Zanotta (le fils) Il y a à peu près la même différence entre lui et son père qu’entre Morabito et Starck (cf courbe de connerie) : Nous ne sommes plus dans le design mais dans le récit d’un design…
    A toi l’ami qui est heureux de posséder un produit Ora Ito de chez Zanotta, et bien ne change rien, je crois que tu as tout compris…..

  6. Robert U Says:

    Ps , j’oubliais également de dire que si vous vous intéressez à Dominique Mathieu, c’est que vous n’avez pas encore découvert Pierre Charpin et Enzo Mari (pour ne citer qu’eux). Je souhaite aussi à D M de découvrir les « grands » qu’il plagie, car le véritable éco design c’est de ne pas faire 2 fois la même chose…

  7. Prof Z Says:

    Cher Robert U
    « N’importe quoi !!! « à propos de quoi? Depuis que tu as quitter le PC, j’ai un peu de pb avec ta logique et ta dialectique: « si je parle de Dominique Mathieu, c’est que vous n’avez pas encore découvert Pierre Charpin  »
    Ne me parles pas d’ Enzo Mari , c’est mon maestro, un revolutionnaire…

  8. Prof Z Says:

    errata …. fabriqué en France par Vandame dans le Nord…
    http://www.lindicateurdesflandres.fr/actualite/Dossiers/Entreprise/2009/10/14/un-savoir-faire-au-service-des-designers.shtml

  9. maurice Says:

    La virulence du commentaire de Robert U à l’égard de Zanotta comme de Ora-Ito est assez difficile à comprendre car non étayée. Qu’il trouve que ce dernier ne soit pas un designer, on aimerait abonder, tant le personnage fut déplaisant, mais on ne peut pas dire, au vu de ce qui est montré ici, où justement on ne voit rien que de très « simple », que la preuve en est ainsi faite. Et si le rejeton Zanotta est un idiot, que de grâce on nous dise pourquoi! Si c’est qu’il a remis la clé de la boite aux marketeurs, c’est un peu court, car le comportement industriel et commercial de Zanotta a toujours été lié à un marketing sans faille.
    Sur Ora-Ito, il semblerait tout de même, malgré les imprécations de Robert, que sa production soit largement plus consensuelle, normée et réfléchie que ce que son incursion fracassante dans le métier pouvait faire craindre, ou espérer…

  10. maurice Says:

    On cause, on cause, et on oublie presque de commenter ce qu’on voit.
    Il n’y a apparemment pas beaucoup d’idée, d’accord, mais ce qu’on voit, si ça tient debout, est quand même d’une grande pureté formelle, vide et ouverte, avec des attaches qu’on dirait délicates si elles étaient féminines. On aurait un peu envie de la nommer étagère plutôt que bibliothèque, et le marketing aussi, d’ailleurs, pour ce qu’on y voit rangé.
    Qu’elle soit légère est intéressant, disons que ce n’est pas négatif.
    Mais à ce prix dévoilé par Prof Z et avec la production que ça augure, on s’en fiche un peu qu’elle soit faite en matériaux recyclés et qu’on la monte sans clous ni vis, mais bon, ça plait à nos amis de la RDD, qui doivent monter des bibliothèques tous les matins pour les démonter le soir et recommencer le lendemain, après en avoir rangé le contenu dans des cartons, dis-donc j’étais sûr de les avoir mis là les dossiers sur machin, tu les a pas vus, faut que je les range dans la bibliothèque sinon ça va encore râler que les cartons traînent partout alors que les étagères sont vides?…

  11. Prof Z Says:

    J’ai répondu sur un autre site à un commentateur qui semble avoir une vision du design un peu formaté que le marketeur, communicateur manager designer amateur de design y repond . Je pense que cela apoorte au debat de qualité dans la revue du design.

    1/ “Il suit parfaitement les caractéristiques souhaitées par la plupart des clients qui aiment le design contemporain,”
    Comme vous parlez de produit, le marketeur et amateur de design qui sont en moi, vous reponds: vous oubliez le prix qui est un élément important de l’acte d’achat 3200 euros, Vous oubliez aussi la concurrence et la notion d’utilité marginale surtout pour un meuble caché par ce qu’il supporte comme la bibliothèque.

    2/”puisque les lignes sont symétriques, il n’ y a aucun détail superflu qui puisse le critiquer”… Je viens de revoir la collection PS d’Ikea qui est un design plus démocratique que celui présenté.. Il n’y a rien de ce que vous dites, peu de symétrie…Et je ne parle pas des centaines, des milliers de “designers asymétiques” à travers le monde…

    3/ Si le seul client design , c’est pour vous un client total look qui a un canapé blanc, des “meubles design” ” très classe”, glossy white avec un ordi blanc Apple, un écran slim dernier cri et qui met 3200 euros dans une bibliothèque , on est d’accord… mais il faudra les compter …
    PS: j’ai quelques meubles “Less is more” et de Mister “Design is dead” et quelques meubles de design statutaire ou de design de collection sans jamais l’avoir cherché car j’ai toujours été un vrai amateur d’art, de design et de creativité…

  12. Prof Z Says:

    En lisant cet interview brillante de pp Philippe Starck, je me demande ce que l’on peut penser de cette brillante bibli (au sens laque brillante) comme support ou medium culturel par rapport à une bibli en medium ( matériau) de Fly, But ou Ikea qui aurait la même forme mais un prix qui permettrait d’acheter des livres d’art exceptionnels?

    “Vous me demandez à quel moment j’ai eu le pressentiment que le design allait être mon médium, eh bien jamais… Il faut être très très con pour choisir le design comme médium, parce que c’est vraiment pas intéressant, c’est pas du tout prioritaire, c’est à peine utile, et puis c’est terriblement muet, lent, lourd, terriblement entre deux chaises, c’est-à-dire toujours entre l’art et l’industrie. Non vraiment, y a pas plus pourri que le design comme médium.”

  13. Prof Z Says:

    Pour aller plus loin voir cet article A quoi sert le design?
    http://www.reduplikation.net/?A-quoi-sert-le-design

  14. Prof Z Says:

    @ Maurice
    Tu as pratiquement raison sur  » sa production … largement consensuelle, normée et réfléchie « …Ce document étonnant démontre(?) que pour se positionner comme un Starck jeune ,directeur artistique des marques, il a besoin d’un Johnny Starck .Comme un chanteur à minettes, il fait le show mediatique…mais les interviews sont aussi vide que la bibliothèque.

    http://www.lisaa.com/paris/grafmult/stagesemplois/offre.php?Id=1658

  15. Stephane Says:

    Quoi qu' »ils » disent, pour moi, ceci n’est pas une bibliothèque mais une étagère…ne serait-ce que par l’apparente fragilité de l’ensemble, l’arrondi des angles ou les demi-plateaux sans retenues. Mais tout était déjà dit sur les photos après tout.

  16. Prof Z Says:

    non stephane svt les photos de design sont sublimées par le vide qui traduit l’espace, la zénitude, l’objet rêvé, l’objet du désir ….

  17. Stephane Says:

    C’est vrai Prof Z, j’avais oublié cette notion de zénitude visuelle indispensable pour toute photo commerciale… (également très pratique pour le pauvre photographe qui doit se débrouiller avec ce qu’on lui donne).

  18. Prof Z Says:

    Un peu de contextualisation comme dirait Maurice:
    1/ J’ai été depuis 3 ans commentateur puis contributeur et même « top contributor » comme dirait Marcus Fairs (Dezeen) de nombreux sites influents de design . J’ en ai quitté certains dont j’étais le commentateur principal et même « contributing editor » à cause de différentes dérives de la « ligne éditoriale »si on peut utiliser ce terme de journaliste pour un blog. Aujourd’hui beaucoup sont devenus des sites de lifestyle comme certains magazines sans journalistes faits d’articles de complaisance, de publi redactionnels et surtout de pages de pubs. Dérivant entre un sujet promotionnel à un sujet provoc pour faire monter le « post ranks »,ils sont des coquilles presque vide que les entreprises d’influence de la société d’hyperconsommation remplissent au nom de leurs clients.
    2/Je n’ai pas choisi le design parce que c’est tendance ou moderne mais parce que comme dit le senior curator design du Moma » Le design est entre la vie quotidienne et la révolution ».En France, le design est souvent compris comme une couche superficielle, une couche de laque brillante sur un meuble en bois compacté aux lignes arrondie qui fait un « meuble design ». J’ai donc un rôle pédagoqique dans une nouvelle société apprenante…et même d’aiguillon du design français qui souvent ronronne autour de la place de la Bastille en se croyant maître du monde. Comme disent certains designers connus et lucides : ma notoriété s’arrête au periphérique parisien…
    3/ Si je ne croyais pas à une nouvelle société contributive d’ »amateur professionnels » décrite par Bernard Stieger ( mettre ce nom dans google video), et par l’institut du futur de Californie , je ne participerais pas à cette aventure française de la revue du design (+ Muuuz , son cousin plus archi que design.)
    4/ Pour valider mes recherches pédagogiques, je « coach » quelques designers de pays émergents situés à plus de 8000 km et qui n’ont pas fa et en conduit un chaque année dans la liste de la selection annuelle du magazine Wallpaper au milieu des RCA, des Eindhoven, des Ecal et quelquefois des Ensci…+ red dot…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :