La Belle et le Clochard

Elu créateur de l’année 2009 lors du salon Maison & Objets de janvier dernier, François Azambourg est un explorateur de matériaux. Il a réalisé, pour le récent éditeur français Moustache une table intitulée « La Belle et le Clochard », dont le plateau est composé d’une épaisseur de mousse de polyéthylène recouverte d’un placage de bois précieux.

Ce n’est pas la première fois que François Azambourg expérimente des associations inédites de matériaux, et l’on se souvent de son fauteuil Bois-mousse présenté par le VIA en 1999.

Outre son aspect formel, l’intérêt principal de cette table est que le designer ait choisi de dissocier visuellement l’aspect de surface et l' »âme » du matériau. Il prend ainsi le contre-pied de méthodes aujourd’hui largement utilisées, mais habituellement cachées, consistant à « cacher » ce type d’assemblage. En effet, la plupart des meubles en bois que nous achetons aujourd’hui, même chez les éditeurs de design, est en fait réalisés à partir de placages (ce qui n’est d’ailleurs pas sans poser parfois des problèmes de durabilité des objets dans le temps).

Par ailleurs, l’association insolite de matériaux proposée ici permet à cette grande table de ne peser que 12 kilos.

La table se décline en version palissandre (foncée) ou érable (claire).

Sources: moustache.fr, azambourg.fr.

Advertisements

13 Réponses to “La Belle et le Clochard”

  1. maurice Says:

    La plupart des meubles dits « en bois » sont effectivement construits le plus souvent avec des panneaux industrialisés que les éditeurs redéfinissent avec des revêtements divers pour les personnaliser. Ces panneaux, dans leur grande majorité, ont l’avantage d’offrir une grande régularité et une stabilité dimensionnelle qui permettent d’appliquer, justement, des process industriels de coupe et de façon. Le corollaire est bien souvent la faible résistance aux chocs et aux sollicitations diverses, en surface et aux assemblages, surtout si ce sont des déplacements.
    Un autre avantage, et non des moindres, du recours aux panneaux industrialisés est sa moindre gourmandise en matière première. Le bois massif, c’est « solide » et « noble » dans l’inconscient collectif, mais on ne pourrait en aucune manière meubler la terre entière avec.
    Les industriels améliorent sans cesse leurs produits, et quand les liants ou les colles seront totalement inoffensives, ça sera encore plus « éco-responsable »…
    Le recours à la mousse de polyéthylène est une vraie et magnifique trouvaille et un quasi détournement, quand on sait que c’est un matériau largement utilisé dans les calages des emballages…de mobilier. Et on peut imaginer avec délice la tête de l’industriel ou de l’artisan à qui on demande de procéder à un tel assemblage.

  2. La Revue du Design Says:

    Bonjour Maurice.

    L’utilisation du placage « en tant que tel », c’est à dire comme une très fine épaisseur de bois qui se revendique comme telle, est en effet une vraie bonne idée. Et le fait de l’associer à un matériau moins « noble », comme la mousse de polyéthylène, ne fait que renforcer ce principe.

    PS: bravo pour votre belle collection de meubles de bains, vue sur Muuuz (http://muuuz.com/2009/12/14/eau-vive-par-maurice-padovani/)

  3. maurice Says:

    On a beau être sûr d’avoir fait de son mieux, les compliments sont toujours extrêmement agréables à recevoir et certains, ici les vôtres, plus que d’autres.
    Pour revenir à la belle, ou au clochard, c’est selon, la pertinence de la proposition s’évalue surtout aux performances plastiques réalisées par cette opposition de matières et de couleurs.
    Il n’est plus question de hiérarchie des matériaux utilisés, et les guillemets prennent en effet tout leur sens. La « noblesse » est dans le regard que porte le designer sur ce qu’il travaille et dans la capacité qu’il a d’en révéler les qualités élémentaires.
    Et de cette table, on se surprend même à n’en plus voir la forme.

  4. Prof Z Says:

    Maurice est pour moi maintenant un « Picasso du Lavabo » . C’était jusque là un maestro du commentaire… Que dis- je, c’est un maestro de la contribution , assez proche de la qualité d’écriture et surtout de la qualité de lecture du design, des meilleurs journalistes français . Ces derniers sont plus nombreux que les bons blogs de design mais hélas de moins en moins influents …face au net devenu le premier influenceur souvent dans le mauvais sens…
    Pour moi c’est une table sandwich comme vient de faire le bras techno de Wanders, son Pot , son bras droit à la sauce Dutch Amsterdam Eindhoven très differente du french system starckien, enscien et « viable ».
    Azambourg est l’un des maîtres des ateliers de l’Ensci. Je vois en coupe l’un des rôles des écoles de design et institutions de design à la française :aider d’abord les prof….ce qui est fondamentalement different du modèle hollandais . C’est ce qu’écrivent certains journalistes de design et d’art . Je ne connais pas assez Azambourg pour le placer ou non dans ce système parisien , dans cette Bastille du design qui verrouille la créativité française …

  5. Prof Z Says:

    French touch?
    C’était pour Moustache, je ne l’avais pas vu dans le sujet !!! ça se voit comme de la mousse sur les bacchantes … après un sandwich….
    Toujours aussi bluffé par le siège de Matali Crasset…que j’ai retrouvé en image dans une école bretonne exposée au musée de Saint Brieuc (expo paysages habités)
    dutch touch?
    Voici le lien vers le sandwitch Techno Pot de Marcel , Wanderfull !!!
    http://www.stylepark.com/fr/arco/slim-werken-table

  6. Prof Z Says:

    Un projet de François Azambourg sera present à cette expo MAJUSCULE du VIA Ecole d’architecture à Nantes Elle ferme début janvier… J’y serai en toute eco logique car je reveillonne en Vendée Globe…

    http://www.via.fr/fr/evenements-fibres-design.asp

  7. Prof Z Says:

    @Alexandre Coco, un sujet serait le bienvenu, un nouveau Moustache est né ici c’est pas tous les jours?

    http://www.petitefriture.com/collection.php

  8. La Revue du Design Says:

    @ Prof Z: merci pour cette info, que j’ai par ailleurs également reçue et que je compte prochainement relayer…

  9. Jean Pierre Patrick Says:

    @ Prof Z :
    Azambourg n’est pas un « maître des ateliers » de l’Ensci, cette formule n’appartient qu’à vous, et plus que tout, elle est fausse. De plus, Azambourg travaillait déjà avant d’être enseignant à l’Ensci, il n’a donc pas été mis en avant par cette école, et il ne doit son succès qu’à son travail. Ce qui nous fait deux inepties en un billet, vous pouvez continuer à vous écouter parler Prof Zero…

  10. Prof Z Says:

    @ Jean Pierre patrick
    un des maîtres au sens maestro des ateliers de l’Ensci ce qui n’est en aucun cas perjoratif…
    C’est un commentaire pas un billet mais l’éditorialiste du Magazine Beaux Arts est encore plus virulant que moi sur les profs , il est sans doute aussi éditorialiste Zero…

  11. Prof Z Says:

    Je parle de Fabrice Bousteau, qui est selon Medias « une pointure dans le milieu artistique. Avant de promener son galurin sur les plateaux de télé branchés culture, il était directeur de projet dans une agence d’ingénierie culturelle et conseillait ministres et grands patrons sur des projets artistiques, du mécénat à la grande manifestation ».

  12. Jean Pierre Patrick Says:

    Merci d’avoir précisé que le contenu n’était pas péjoratif, car cela n’est pas évident. Merci également de ne pas faire la leçon systématiquement à ceux qui vous répondent et donnent leur avis, ils sont peut-être parfois plus connaisseurs que vous sur le sujet, même si vous êtes notre maître à tous.
    Merci enfin d’essayer, et je sais que ce sera dur pour vous, de parler de design et moins de designers, toujours les mêmes, qui font des meubles et des centres de table accessibles à 2 % de la population…

  13. Prof Z Says:

    revue de presse de 14 pages sur Azambourg ( cliquer vers la droite en bas de page après avoir lu cet excellent article d’anne marie fèvre ds libé
    http://www.azambourg.fr/173-0-Press.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :