Via 3.0

Pour fêter son trentième anniversaire, le VIA organise jusqu’au 1 février 2010 une grande rétrospective au Centre Pompidou. Une quarantaine de prototypes, choisis parmi les pièces les plus représentatives du design appliqué au cadre de vie, sont présentés à cette occasion.

Trente projets (un par an) ont été retenus pour constituer le fil principal de l’exposition. Ils sont rassemblés dans un parcours chronologique, censé rappeler « l’esprit dominant de chaque année ». Plusieurs vidéos viennent en complément, permettant de pallier l’absence de certaines pièces maîtresses (portraits des designers, reportages, interviews…).

En parallèle à ce parcours principal, l’exposition propose également, deux focus thématiques : l’un sur l’éditeur français Ligne Roset et l’autre sur deux personnalités ayant marqué le design de ces trente dernières années – Philippe Starck et Jean-Michel Wilmotte – qui furent tous deux en leur temps soutenus par le VIA.

L’exposition vaut tout d’abord pour l’hommage qu’elle rend à cette institution, qui a réussi à devenir en quelques années un acteur incontournable de la promotion du design en France. Mais elle mérite également le détour pour le panorama synthétique et éclairé qu’elle offre de la création de ces dernières décennies. En effet, finançant souvent de jeunes créateurs, le VIA leur permet de concrétiser leurs projets et donne à voir les problématiques qui les animent.

Et force est de constater que plus qu’une usine à idées proposant des produits directement « éditables » et rentables, le VIA a progressivement su élargir, bien que ses choix n’aient pas toujours fait l’unanimité, sa propre vision du design – du simple meuble à l’environnement – afin d’intégrer progressivement d’autres thématiques qui constituent aujourd’hui des axes de réflexion majeurs de la discipline : l’éco-conception, la production d’objets « intelligents » ou « communicants », la relation réel/virtuel, l’utilisation de nouveaux matériaux…

Ses dernières Cartes blanches en témoignent, mettant chacune en valeur des projets dont l’ambition dépasse toute approche purement stylistique ou technique : Mathieu Lehanneur et ses objets « médicinaux » (2006), Jean-Louis Frechin et sa réflexion sur les objets interactifs (2008), ou encore Philippe Rahm et ses projets « atmosphériques », qui s’interrogent sur la possibilité d’une nature artificielle (2009)…

Mais l’institution est aujourd’hui confrontée de nouveaux enjeux, et l’augmentation incessante du nombre de designers et de jeunes diplômés, la mutation des circuits de communication et de distribution du design (notamment via Internet et les blogs), la généralisation (certes encore à parfaire) du design dans l’entreprise, la multiplication de références à la discipline (notamment dans son acception la plus « décorative ») devront certainement l’amener, dans les prochaines années, à repenser en partie son fonctionnement.

À une économie du peu, où la promotion d’une discipline encore mal connue et incarnée par une génération circonscrite de créateurs restait à effectuer, le VIA doit en effet désormais faire place à une gestion de l’abondance, dans laquelle le design s’est généralisé au risque parfois de se dévoyer.

Alexandre Cocco

Cet article est paru dans une version plus longue et plus illustrée dans le numéro 187 du magazine d’A.

Publicités

27 Réponses to “Via 3.0”

  1. Prof Z Says:

    1/ Je ne lis pas magazine d’A., je vais donc aller voir de plus près .
    2/ Une quarantaine de prototypes c’est bien mais un par an c’est très artificiel car certains années il y a plusieurs projets interessants et pas d’autres.
    3/ Il serait utile d’avoir les videos sur le net
    4/ Ligne Roset est probablement l’editeur français le plus lié au VIA et c’est le vaisseau amiral de l’edition .fr.
    5/ Beaucoup de problèmes se pose et vont se poser : à mon avis l’articulation entre les différentes institutions parisiennes, IDF et dans les autres regions.
    6/ Starck parle d’atomisation du design et des designers qui est dû comme l’écrit Alexandes Cocco »à l’augmentation incessante du nombre de designers et de jeunes diplômés » dans le monde mais aussi à l’ouverture des frontières ,des salles d’expositions virtuelles de concepts, de proto, des produits via Internet et les blogs)…
    7/Le déplacement de la production vers l’Europe de l’est et l’Asie, va entraîner automatiquement le developpement du design d’Europe de l’Est et Asie .
    8/ le coût d’acquisition de la notoriété pour un jeune designer independant est de plus en plus élevé: la carte blanche de Lehanneur a été la plus chère de l’histoire du VIA , il faut y ajouter une partie des investissements d’Edwards pour le laboratoire( 6 millions d’euros).
    9/ Contrairement à Jean Louis Frechin, je pense que le modèle genius designer de type Starckien va continuer mais que la validation ne se fera pas uniquement via le VIA, via Cappelini, via Alessi, via Driade.. La multiplication des institutions validantes dans le Monde annoncée par Paola Antonelli du Moma est en route, ce qui implique une formation et un profil plus ouvert à l’international des designers français et une reactivité plus grande.

    Pour reussir dans « le design idependant » il ne faudra pas uniquement passer par le Via, passer par meuble, passer par le siège, passer par Milan… et comme disait Starck devenir un designer italien….
    Massaud dans une video de présentation du lieu de design explique bien les besoins des designers. Bernard Steiger dans d’ autres videos explique bien la mutation de la société industrielle. Il me manque:
    -des videos des différents responsables du Via pour donner une vision du design d’aujourd’hui et de demain ce qui implique une equipe video au via,
    -un site internet plus ergonomique et plus ouvert sur l’international
    -un nouveau design des écoles .fr
    Il y a beaucoup à prendre autour de nous et à adapter : à Lausanne, à Bruxelles, à Eindhoven, à Londres, à Milan ….

  2. Prof Z Says:

    10 créateurs de demain ???, pour célébrer 10 années de présence design à Maison et objets, parrainés??? par Philippe Starck, Créateur de l’année MAISON&OBJET 2010.les 5.5 designers, Sam Baron, Gilles Belley, Michel Charlot, Constance Guisset, Joachim Jirou Najou, Mathieu Lehanneur, Philippe Nigro, Normal Studio, Marie Aurore Stiker vont répondent à la question posée par Philippe Starck : “Que nous manque t’il ?”
    C’est plutôt à nous de répondre non?

  3. Prof Z Says:

    Comme je l’ai indiqué dans un debat sur le blog de Nicolas Minveille stratégie et design, les stars du design vont accroître leur emprise de crise et vont même occuper l’essentiel des canaux de communication , d’édition et de distribution française de design.
    Ce qui va poser à la fois un problème au VIA et aux jeunes designers de plus en plus nombreux. L’atomisation entraînera la pauvreté comme l’avait écrit Alexandre Taylor dans la Revue de design Icon: « designers are poor »
    Or comme je l’ai indiqué plus haut le coût d’acquisition de la notoriété pour un jeune designer independant est de plus en plus élevé.

  4. Prof Z Says:

    Magazine d’art et de design.
    Après Domus en ligne, le Prof Z continue ses recherches in France…
    Le centre Pompidou est notre Moma avec un manque le lisibilité sur le contenu du site internet , une vraie usine à gaz, comme disait les détracteur du centre à sa création …
    J’y ai trouvé une perle, un magazine code couleur. Je l’ai mis à la page de la prochaine expo design, celle de Patrick Jouin 17 fevrier au 24 mai…
    Le centre Pompidou l’esquisse d’un musée parisien du design…

    http://www.centrepompidou.fr/codecouleur/6/#32

  5. Prof Z Says:

    Les étudiants de l’ensci qui peut être considérée comme une grande ecole de design semblent avoir des pb pour communiquer leur créativité et leur projets… Ce projet de Label avait été lancé en octobre puis annulé. Il est relancé actuellement …Je pense que des blogs comme la revue de design et Muuuz pourraient être partenaire.
    http://lelabel.wordpress.com/2010/01/

  6. Prof Z Says:

    Il est rare de voir une vidéo avec Michel Bouisson, un des hommes clefs du Via (Responsable des aides à la création et des relations avec les écoles). Il est ici commissaire d’expo sur le design en mutation…

  7. Prof Z Says:

    Quid de la politique nationale de Design?
    La Suisse donne des bourses federales de Design…video 2007,

    PS: voir le debat actuel entre Decoin , Sciences Po et rapporteur de commission et la conference des grandes ecoles sur le numerus clausus des bourses
    video 2009…Prix federal de design mais c’est la même chose

  8. Prof Z Says:

    interview de Gerard Laizé dans l’Express
    « Paris est-elle une ville de design, selon vous?
    Hélas, non. Elle le sera quand nous aurons une Cité de la mode et du design digne de ce nom. Pour l’heure, ce grand projet est une coquille vide. Le lieu a ouvert, l’Institut français de la mode s’y est installé. Mais, côté design, il ne se passe rien. Pour ça, il faut une volonté politique! »

  9. Prof Z Says:

    les etudiants de montreal pourrait donner des idées à ceux des villes de France s’il n’y a pas de politique design ds les villes et les regions
    http://cibl1015.com/radiomontreal/les-etudiants-en-design-de-luqam-lancent-leur-campagne

  10. Prof Z Says:

    voila 25 projets financés par le VIA sur les 30 présentés au Centre Pompidou…en diaporama « pour constituer le fil principal de l’exposition. Ils sont rassemblés dans un parcours chronologique, censé rappeler ’esprit dominant de chaque année”. ?????

    http://www.wallpaper.com/gallery/interiors/via-design-3.0/17051559/

  11. Prof Z Says:

    Pour compléter l’info que j’ai transmise à Alexandre Cocco (voir à ne pas louper au dessus des brèves)
    Parmi les intervenants du colloque Via 3.0 sur l’AVENIR DU VIA préparé et coordonné par Michel Bouisson et Amélie Repetto (VIA)et Romain Lacroix (Centre Pompidou)au Centre Pompidou dans le grand auditorium – 18/01/10, 14h00-18h30

    Pami les intervenants :
    Andréa Branzi (architecte, designer)
    Claire Brunet (co-directrice du département design à l’ENS Cachan, psychanalyste)
    Matali Crasset (designer)
    Hugues de Jouvenel (Directeur général du Groupe Futuribles)
    Grégoire de Villmorin (Créateur de la société TheGreenFactory)
    Faltazi (Laurent Lebot et Victor Massip – designers)
    Jean-Louis Frechin (designer)
    Jac Fol (architecte, docteur en esthétique, Sciences de l’art et philosophie)
    Yves Gradelet (Responsable des expositions VIA)
    Raymond Guidot (historien du design)
    Armand Hatchuel (ingénieur civil des Mines, Professeur ENSMP))
    Gérard Laizé (Directeur général du VIA)
    Frédéric Loeb (Directeur &Loeb Innovation, co-rédacteur Domovision)
    Frédéric Morand (Directeur DCS – Design Composites Solutions)
    Yann Moulier-Boutang (économiste, essayiste, Professeur de sciences économiques)
    Robert Stadler (designer)
    Chris Younes (psychosociologue, Docteur en philosophie, Professeur des écoles d’architecture en sciences de l’Homme et de la société, Directrice du laboratoire GERPHAU : philosophie, architecture, urbain)
    Chris Younes (psychosociologue, Docteur en philosophie, Professeur des écoles d’architecture en sciences de l’Homme et de la société, Directrice du laboratoire GERPHAU : philosophie, architecture, urbain)
    Inscription : via.ac@mobilier.com

  12. Prof Z Says:

    video – prospective 2014 par Gerard Laizé Dir Via
    La première partie de l’interview n’est pas raccord à le fil de l’expo qui suit ‘“l’esprit dominant de chaque année”: l’approche linéaire, chronologique est la plus facile pour le public. Une approche thematique aurait été plus pedagogique. Une meilleure comprehension du design de meuble par les français, c’est le rôle du VIA, non?….
    Pour le reste, cela devrait interessé les tendanceurs parisiens et milanais

  13. Prof Z Says:

    Marion Vignal est une brillante journaliste de l’Express style .Elle a été aussi jury à l’appel permanent du VIAElle propose aux lecteurs du blog l’express style de poser des questions à Philippe Starck. Comme les commentaires de ce fil de discussion sont fermés, je pose ma question dans la revue du design . Elle sera relayée par l’alerte google de Marion Vignal ou par la lecture de ce blog design incontournable.
    Philippe,
    Parmi les objets que vous avez conçus, quels sont ceux qui peuvent entrer, selon vous, dans la catégorie « Design for life », « design pour humanity »comme vous l’avez demandé aux designers selectionnés de l’émission de la BBC 2 ( en mettant de côté votre éolienne qui serait une réponse un peu trop facile)?

    http://www.lexpress.fr/styles/design/posez-vos-questions-a-starck_839242.html

  14. Prof Z Says:

    La donation du Via est qualifiée de très importante par les conservateurs, du Centre Pompidou puisqu’elle va permettre d’enrichir les collections Design du Musée national d’art moderne et d’y exposer le travail d’une vingtaine de designers supplémentaires. Des pièces données à la seule condition d’être souvent montrées. … C’est bien le pb: il faut trouver un lieu de design qui soit un musée du design entre weil am Rhein et Londres, c’est si difficile… A votre avis, quelle est la surface de ces 2 musées du design?

  15. Prof Z Says:

    Quoi de neuf à ce colloque ? Ouverture d’un espace critique? Des perspectives nouvelles?Le via 3.0 est il un via ouvert et participatif ?

  16. La Revue du Design Says:

    @ Prof Z: Réponse demain matin, un petit compte rendu est prévu…

  17. Prof Z Says:

    Henri-Griffon president de l’UNIFA
    http://www.mobicite.com/medifa/Tendances/Innovation/Henri-Griffon-salue-les-30-ans-du-VIA

  18. Prof Z Says:

    juste avant la fermeture du Via 3.0 , toujours à la recherche du Via 2.O
    afin une video… sur Medef tv mais toujours pas de podcast sur le colloque et design au banc

    http://www.medef.com/video/detail/medeftv/quand-lameublement-sinvite-au-musee.html

  19. Prof Z Says:

    … enfin sur video par madame figaro sur l’appel permanent 2009 avec des commentaires du responsable Michel Bouisson et des jeunes designers sélectionnés..
    http://madame.lefigaro.fr/deco/enquetes/444-bain-de-jouvence?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+MadameFigaro+(Madame+Figaro)

  20. Prof Z Says:

    Il faut s’accrocher…
    Joel de Rosnais explique en videole web 3.0 dans lequel s’inscrirait le VIA ….qui n’est pas VIA 2.0 donc le saut technologique et de communication va être immense

  21. Prof Z Says:

    …. l’association VIA reçevrait selon certaines sources de 500 à 1000 dossiers par an pour seulement 15 a 20 lauréats retenus, seuls 30 à 40% d’entre eux seraient ensuite édités en petite ou grande série.

    On est dans l’imprécision totale…
    Je lis toutes les semaines des rapports d’organisation avec des chiffres précis…par exemple le red dot award. La precision allemande contre discours français, c’est culturel ?

  22. Prof Z Says:

    Combien de ces projets seront édités et diffusés ? «Entre 50 et 70%, répond Gérard Laizé, directeur général de VIA.
    On est dans l’imprécision totale…

  23. La Revue du Design Says:

    Les informations entendues lors du colloque, de la bouche de Gérard Laizé, évoquent en effet près de 1000 dossier reçus par an.
    Ces chiffres là semblent précis, même s’il serait intéressant de savoir s’ils sont en augmentation.
    Le nombre de projets édités est par contre nécessairement plus flou, dans la mesure où il dépend du fait que des industriels ou éditeurs soient séduits par tel ou tel projet, et cela peut évidemment varier d’une année sur l’autre. Je suis cependant surpris de telles valeurs, qui me paraissent assez élevées (50 à 70%!). Si c’est bien le cas, c’est plutôt une bonne nouvelle.

  24. Prof Z Says:

    Je suis le Via depuis longtemps … J’ai fait du marketing dans les multinationales… On peut y faire le prestigidateur !!!! alors ds une assos…
    Quand on veut être précis ont fait un rapport d’activité annuel, décénal ….et public. La transparence présente aussi des risques . La gestion sans risque. Cela s’appèle la bureaucratie.
    50 à 70% n’est pas crédible sauf si on joue avec les chiffres et que l’on mélange les cartes blanches ( le VIA saute dans le train en marche d’un professionnel dèjà connu qui peut lui même faire financer des projets qui interessent déjà des éditeurs) et l’appel permanent dans lequel il peut y avoir aussi d’autres possibilités …de prestigitations

  25. Prof Z Says:

    voila un rapport minimum celui du red dot concept award 08( les resultats des designers français y sont déplorable … )
    J’ai insisté lourdement dans les blogs : les resultats ont doublé cette année par une petite manip bien française mais cela reste faible une demi douzaine de frenchies sur plus de 200 awards distribués principalement des asiatiques….

    http://www.red-dot.sg/concept/image_index/DC08_Obn.pdf

  26. Prof Z Says:

    Autre exemple :un budget, des objectifs, des explications en video, une gouvernance: le lieu du design… alors quand j’entend VIA 3.0 !!!!
    http://www.lelieududesign.com/notre-gouvernance

  27. Prof Z Says:

    Enfin c’est plus raisonnable….
    18 déc. 2009 PARIS ART Quelle est la proportion de prototypes financés par le Via qui trouvent un éditeur ?
    Gérard Laizé. A ce jour, c’est à peu près 30%.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :