Monocoque

Nous avons récemment évoqué, dans un précédent article, le travail du designer suisse Nicolas Lemoigne. Celui-ci a imaginé l’an dernier pour la galerie Ormond, située à Genève, une série de lampes intitulée Monocoque, réalisée en résine et fibre de verre.

Les imperfections du moulage, effectué à la main, rendent chaque pièce unique.

Source: nicolaslemoigne.com.

Publicités

5 Réponses to “Monocoque”

  1. Prof Z Says:

    Elodie Palasse du blog sleek design nous fait entrer dans l’univers de Lemoigne… brillant

    « Lampe monocoque : Nicolas le Moigne dépoussière la fibre de verre
    Vous pensiez la fibre de verre réservée aux chaises et fauteuils vintage des Eames, ceux-là même qu’on collectionne pour leurs fibres épaisses, parsemées, qui dessinent des motifs aléatoires ?
    lampe « monocoque » est une des toutes dernières créations du designer suisse (propulsé sur la scène de Milan dès 2005, avec la présentation du fameux bec verseur Verso Diverso, réalisé dans le cadre de ses études de design industriel à l’ECAL).

    Un drappé rigide, luisant et texturé à la fois, enveloppe la suspension. Mouvement vrillé du textile enduit, imperfections quasi granuleuses, monocoque est empreinte du geste de l’artisan (moulée à la main, chaque oeuvre est unique).

    Nicolas Le Moigne est un familier du ciment, des matières fibreuses, et ses suspensions « monocoque », réalisées pour la galerie Ormond à Genève (dont vous avez déjà aperçu la lampe At-At), laissent deviner une certaine connaissance de la matière. « 

  2. Elodie Palasse Says:

    Doublement flattée. Merci Prof Z.
    Le billet est paru le 20 janvier, je suis ravie qu’il ait été apprécié. (http://sleekdesign.canalblog.com/archives/2010/01/20/16410032.html)

  3. La Revue du Design Says:

    Bonjour Elodie, et bravo pour votre très bon blog.

  4. Prof Z Says:

    Un blog c’est souvent du design à voir ou pire du design qui se montre dans une société de l’ego, du spectacle, de la com, du lifestyle , des tendans(c)eurs trendy fashion , de la peopolisation et de l’hyperconsommation
    Dans la revue du design , c’est aussi du design à lire, à comprendre.
    Cela demande une lecture approfondie plus difficile sur l’écran dans le monde du surf hypertexte que sur un support papier comme un livre ou une revue.
    Elodie Palasse fait partie du cercle très restreint des blogueurs contributeurs du design français qui ne font pas que des control ou pomme C de textes de relations presse ou 3 lignes approximatives en franglais…

  5. Bon temps Says:

    Sympa! J’ai passe un bon moment et une bonne lecture sur ton site web. au plaisir. A bientot!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :