Lantern

Nous avons évoqué, il y a quelques jours, le portemanteau Tout Seul du designer Belge Vincent Olm, qui va être prochainement édité par Ligne Roset. La maison d’édition française semble désirer poursuivre sur cette voie caractérisée par une certaine simplicité formelle, que nous ne lui connaissions pas forcément jusqu’à présent. Elle devrait en effet bientôt également distribuer une lampe intitulée Lantern, imaginée par Mathias Hahn.

Lantern est réglable en hauteur, et constitué d’une forme en aluminium dans laquelle vient s’insérer une partie en verre jouant le rôle de diffuseur.

Vous trouverez plus d’informations sur ce projet sur le site du designer: mathiashahn.com.

Source : dezeen.com.

14 Réponses to “Lantern”

  1. Prof Z Says:

    En dehors de la qualité de son projet mathias hahn est allemand ( projet presenté à Imm Cologne) travaillant à Londres formé à RCA et membre du « collectif » sous le même toît Okay studio qui est le plus en vogue en ce moment en Allemagne, UK , Hollande…. Moma

  2. Prof Z Says:

    On sent qu’il a collaboré avec Tom Dixon dont le travail se rapproche souvent plus du stylisme que du design avec une prédilection pour les lampes en métal, qu’il maîtrise le design de mémoire ( évocation du bidon de lait), qu’il suit le fil rouge des tendances du nouveau minimalisme avec beaucoup d’autres …. mais pour moi ex marketeur, cela fait cahier des charges….établi par un marketeur….

  3. Mirokatsù Says:

    C’est du re-used ce concept ? Quand j’étais petit, ma mère avait pratiquement le même : http://ecx.images-amazon.com/images/I/31cjg7RlXnL._SL500_AA280_.jpg. Mirokatsù : « Si la connerie n’est pas remboursée par les assurances sociales, vous finirez sur la paille ! »
    Mais comme aimait à le rappeler Jean (De La Fontaine) : « Mathias, au dessus de sa tête ayant un Pot-au-lait, Bien éclairé par un verre diffusé, Prétendait arriver jusqu’au comble, c’est pas vil, Léger et court suspendu, Il illuminait à tout va ; Ayant mis ce jour-là pour être plus agile, Cordon simple, et sous verre plat… »….

  4. candyves Says:

    L’alimentation électrique fixe par le haut me semble un inconvénient. J’aurais préféré une alim. par le bas sur prise avec poulie et crochet en haut (conformité électrique?). Le réflecteur métal en finition cuivre peut faire penser à une douille d’obus… moins romantique!

  5. La Revue du Design Says:

    L’alimentation par le bas semble effectivement une très bonne idée, qui aurait permis plus de liberté dans le positionnement de l’objet au plafond, sur un mur… à l’aide de crochet.

  6. Prof Z Says:

    On démontre dans ce fil de discussion les capacités de l’intelligence collective web 2.0 qui va changer fondamentalement le design de demain…
    On peut judicieusement se poser la question comme Catherine Geel dans Qu’est ce que le design aujourd »hui? Le design? Une méthologie? Un opportunisme?

  7. Prof Z Says:

    Autre image de la lampe en cuivre ou une lumière jaune avec le designer allemand très stylé british

  8. Prof Z Says:

    Autre image en 2008 , on voit donc très bien le rôle de l’éditeur qui fait des choix de marketeur annoncé dans mon 2 ème commentaire…. Ces choix produit / designer anglo-allemand semblent bien fonctionner sur le site anglo saxon le plus influent Dezeen…

    http://www.design-klub.com/?p=499

  9. Prof Z Says:

    …. pour résumer la contemporanité en design ne tient qu’à un fil…. rouge que l’on retrouve dans une bonne douzaine de produits et de projets … Celui qui les trouvent devient immédiatement contributeur…. Web 3.0…

  10. Flo Deau Says:

    hello Alex
    je crois que les protos des Lantern ressemblaient à ça :
    http://blog.reflexdeco.fr/2010/01/mathias-hahn/

  11. La Revue du Design Says:

    Merci Florence.
    On voit ainsi bien l’évolution du projet, au niveau des matériaux et de la gamme de couleur notamment, qui sont devenus beaucoup plus « sages ».

  12. Prof Z Says:

    Je n’avais repris qu’une image de Designboom mais Florence Deau montre aussi d’autres projets du jeune designer.
    L’éditeur embourgeoise souvent un projet d’un jeune designer et lui enlève son caractère revendicatif… Exemples :les tréteaux de Big Game, le tabouret de Mino. Il apparaît de sorte,moins novateur, moins décalé et plus consommable pour un client ….et par la même il l’exclut des anthologies du design pour le « sublimer » dans les pages de style des news mag et les deco mag. c’es-t pourquoi j’insiste sur la nécessité de communiquer pour les jeunes designers sur tous leurs projets et de faire des séries limités comme Cedric Ragot par exemple.

    Mes contributions sont une réflexion critique sur l’approche mise en œuvre par des designers et les editeurs. C’est aussi une plateforme créative, un terreau fertile, pour d’autres jeunes designers car , comme chacun sait, rien naît de rien . C’est aussi une aide à l’élaboration d’une grille d’évaluation pour l’amateur de design ( qui n’est pas qu’un consommateur) et d’auto évaluation ou d’évaluation pour les designers qui ne sont que des co- créateurs.
    Elle se propose de mettre en exergue certains chaînons manquants de l’analyse, et en particulier, la difficulté à effectuer le saut qui consiste à passer de la conception d’un objet à la conceptualisation des situations d’usage et de leurs transformations induites par l’objet.

  13. Prof Z Says:

    Suivez le fil rouge : j’ai eu l’image d’une mama napolitaine avec un pot de lait qui descend suspendu à une corde et qui crie ce que son fils doit acheter ce matin au marché….pas très british, pas très milanais…

    Autre fil rouge : Il y avait sur maison et objet un stand de design heure
    de Sète / France avec des luminaires, « des suspensions nomades » qui descendent en rappel du plafond….avec un abat jour original mais familier qui rassure ….de Hervé Langlois, un nom qui pourrait me conduire à design paradiso
    La presentation salon à 360 ° est aussi très interessante

    http://fr.designheure.com/visite/designheure.html

  14. Prof Z Says:

    …. errata il s’agit d’ Hervé Langlais, un frenchie qui a du « style »,qui connaît bien le job ….
    Je sais il faut raconter une histoire pour rassurer ( la fameuse validation par le statut et / ou par le parcours)
    Voici voila la nouvelle perle rare découvete par l’éditeur :un jeune designer allemand dixonien formé par Ron Arad à RCA, la plus grande école de design du monde qui a exposé à Londres….

    http://www.metropolitandecor.com/Herve-Langlais.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :